Le Synchrotron Soleil et l’IR-RMN-THC souhaitent encourager le dépôt de projets communs aux deux plateformes partenaires. Tous les domaines scientifiques et toutes les formes de projets (standards ou BAG lorsqu’ils existent) sont concernés. Pour cela, nous incitons les personnes intéressées à mentionner dans le texte de leur projet et lors de la soumission l’utilisation conjointe de ces techniques, ainsi que la plus value scientifique attendue. La soumission des projets au Synchrotron Soleil est bi-annuelle (15 Février/15 Septembre; https://www.synchrotron-soleil.fr/fr/espace-utilisateurs/demande-de-temps-de-faisceau). Les personnes souhaitant des renseignements complémentaires sont invitées à prendre contact avec le responsable de la ligne concernée. La soumission des projets pour l’IR-RMN THC se fait au fil de l’eau.

La possibilité de faire tourner des échantillons à l'angle magique à des fréquences de rotation toujours plus élevées révolutionne en continu la RMN en phase solide. Cela est vrai en particulier dans le domaine des biomolécules où la rotation ultra-rapide de l'échantillon permet la détection de résonances 1H résolues, et conduit à la détermination structurale de protéines microcristallines, de systèmes membranaires ou d'assemblages macromoléculaires complexes. La société Bruker Biospin a récemment mis au point une sonde pour le spectromètre 1 GHz de l'ISA à Lyon permettant la rotation des échantillons à 111 kHz. Les spectres ci-dessous ont été enregistrés sur la protéine microcristalline GB1 entièrement protonée.

111kHZ.png.001 b8b6fCompte tenu des largeurs de raie 1H (plus fines qu'à plus basse vitesse de rotation) et de la durée de vie des cohérences transverse (plus longues), les spectres sont d'une qualité suffisante pour permettre l'attribution complète des résonances 1H, 13C et 15N, ainsi que le calcul de la structure 3D de la protéine. Ces expériences sont réalisées à partir d'un seul échantillon de 0,5 mg et nécessitent envion une semaine de temps instrumental. Cette sonde sera ouverte aux utilisateurs de l'IR-RMN courant 2016.